AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Cas concret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fagus

Fagus

Messages : 1449
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 68
Localisation : ISERE France

http://www.sourcier-magnetiseur.fr Cas concret Empty
MessageSujet: Cas concret   Cas concret EmptyJeu 14 Mar 2019 - 7:39

Voici un mail que j'ai adressé au Maire d'une petite commune.

Il m'avait consulté dans le but de trouver de l'eau pour aider au maintien d'un élevage, en montagne (900 mètres d'altitude).
Il n'y a pas assez d'eau sur place et l'éleveur envisageait de déménager.
Actuellement la commune lui monte gracieusement des citernes d'eau avec un tracteur.

Notez les aspects concrets :
- où prendre l'alimentation électrique pour les pompes ?
- Aux abords d'une ligne HT, la commune doit demander l'autorisation de faire des travaux (forage) à ERDF, ce qui génère des coûts administratifs, le temps de réponse est long etc ...
- L'eau captée sera-t-elle potable (pour faire boire les bêtes) De nos jours, même en montagne, ce n'est pas sûr.
J'ai eu un doute à ce sujet.

Bref, pour un Maire qui souhaite conserver une activité agricole sur sa commune, il faut tout prendre en compte.

Le sourcier ne peut pas se contenter de chercher l'eau sans se poser les questions annexes.

Ici, les conditions du terrain sont vraiment difficiles et les décisions à prendre ... pas évidentes.
D'autant que les Maires ont toujours peur des procès.
A ce jour, rien de concret n'a encore été entamé. La commune consulte des entreprises pour trouver la meilleure solution.

cafe
 
Monsieur Le Maire,

Le 17 octobre dernier nous avons parcouru ensemble plusieurs hectares de terrain à la recherche d'eau souterraine, pour alimenter l'élevage caprin.

Sur le chemin, j'ai perçu un point de forage possible (repéré) mais à une quarantaine de mètres de profondeur.
pendule
Débit captable : autour de 300 litres/heure

Budget de forage à prévoir : 5 000 euros minimum, mais quid de l'alimentation électrique pour la pompe ?

J'ai détecté un second point possible, dans une zône marécageuse. Profondeur : environ 15 mètres.

Le débit pourrait être suffisant pour la ferme (autour de 500 litres/heure) mais le terrain est très pentu, avec de grosses souches d'arbres, et sous la ligne ERDF.

L'accès de machines de forage serait impossible (terrain marécageux). Voir s'il serait possible de creuser avec une pelleteuse ?
Suspect
De plus vous m'avez signalé qu'à cet endroit on est en-dessous du niveau de la ferme de 4 mètres, et on baisserait encore de 15 mètres pour trouver l'eau.

Il faudrait donc remonter l'eau avec des pompes.

Dans les deux cas, un sondage permettant de contrôler la qualité de l'eau pourrait être utile avant toute intervention lourde.

Mais je crains que dans la zône marécageuse le matériel de sondage ne puisse être amené sur place ...

Il y aura lieu de consulter des entreprises spécialisées.


Je reste, Monsieur le Maire, à votre disposition pour toute information complémentaire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Christian01

Christian01

Messages : 685
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 69
Localisation : 01 Ain Bresse

http://radiesthesieconcept.monsite-orange.fr Cas concret Empty
MessageSujet: Re: Cas concret   Cas concret EmptyJeu 14 Mar 2019 - 8:29

Ben oui comme très souvent, une idée de génie, un beau projet, sur le papier... mais sur le terrain c'est une autre affaire... 
Tout compte fait pour le prix de cette réalisation... il y a de quoi faire pas mal d'aller et retour avec le tracteur et la citerne, à moins de doubler le prix du fromage de chèvre!!!
Dans cette affaire j’imagine que Mr le maire doit se sentir un peu assis entre deux chaises.

Une autre idée à explorer: pour le prix estimé de cette réalisation, la commune pourrait aussi attribuer une subvention à cet éleveur pour qu'il s'équipe lui même d'un moyen de transport adéquat.
Revenir en haut Aller en bas
pifou

pifou

Messages : 221
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 45
Localisation : Sud Est Vendée

Cas concret Empty
MessageSujet: Re: Cas concret   Cas concret EmptyJeu 14 Mar 2019 - 11:08

Il y a toujours une option qui n'a pas était envisagée: la récupération d'eau de pluie dans une marre.
S'il y a un marécage, c'est que la terre est imperméable! Quand on imagine que ici (en Vendée) il tombe 750 cm d'eau par mètre carré... Multiplier par quelques centaines de mètres carrés de toiture, on arrive à des réserves dépassant largement les besoins.

_________________
La forêt n'oublie pas que le manche de la hache est en bois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Cas concret Empty
MessageSujet: Re: Cas concret   Cas concret Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Cas concret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sourcier du monde :: Sourcellerie :: Partageons nos expériences-