AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Fagus sylvatica L.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leptitpuisatier

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 47
Localisation : Bourgogne

http://leptitpuisatier.jimdo.com/
MessageSujet: Le Fagus sylvatica L.   Sam 17 Sep 2016 - 9:24

Spoiler:
 
Appelé Hêtre, faisant partie des Fagacées, cet arbre est connu de tous. Il est très présent dans l'est de la France. Ses synonymies françaises sont: le foyard, fayard, fou, foutiot.
 On retrouve tous ces termes plus ou moins modifiés, dans des noms de familles ou de lieu dit, près de chez moi, en Bourgogne. war


Les fruits ou faînes servaient, autrefois à nourrir les porcs. En période de disette, les fruits étaient consommés par le genre humain (riches en matière grasses et amylacées), afin de pallier à la famine, et en étant le plus souvent, légèrement grillés sur le feu, à l'aide d'une poêle à châtaigne, percée, comme celle que l'on peut trouver, encore maintenant, dans le commerce.
Mais là où cela devient vraiment intéressant, c'est que ces fameux fruits ou faînes, ainsi que ses feuilles et ses bourgeons, étaient utilisés dans des remèdes de guérisseurs, il y a de ça jadis, et sont encore utilisés en phytothérapie.
L'usage du bourgeon de hêtre est traditionnel, il est donné par le Doc Pol Henry, créateur de la gemmothérapie, comme remède traitant des baisses de gammaglobulines ou de mauvaise mise en mémoire de l'immunité humorale dans différentes situations, comme celles qui peuvent suivre une maladie infectieuse ou un choc psychologique.
La prescription du bourgeons de hêtre doit être réservée aux médecins phytothérapeutes, bien sûre, mais je peux vous indiquer, comment il est et était utilisé, depuis fort longtemps   cafe
Usage local:
Les feuilles, comme toutes celles qui contiennent du tanin, peuvent être utilisées en applications sur les plaies suintantes, les tanins, à la manière d'un buvard, absorbent les sécrétions excessives et aident à la cicatrisation. Dans ce cas , elles sont mises à bouillir dans de l'eau de source, et dans un récipient en verre ou terre cuite (pas de métal) pendant 5 à 10 minutes, et filtrées au travers d'une compresse stérile, avant d'être appliquées en tisane tiédie sur les plaies, pour le nettoyage de celles-ci et en compresse sous bandages, pour la guérisons.

Je ne sais pas si notre administrateur, Fagus, a choisi son pseudo pour cela, mais cela reste un très bon choix. :TuP:L'arbre bienveillant. lol!

_________________
Apprendre à se connaître,
aide à comprendre les autres.
Que mon imagination soit la limite de ma curiosité et de mon enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Fagus

avatar

Messages : 1127
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 66
Localisation : ISERE France

http://www.sourcier-magnetiseur.fr
MessageSujet: Re: Le Fagus sylvatica L.   Sam 17 Sep 2016 - 11:50

C'est en effet mon arbre préféré. 

Merci pour les informations sur les soins en phytothérapie. 
cafe

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Fagus sylvatica L.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Photos d'arbres : Hêtre commun - Hêtre européen - Fayard - Fouteau - Fagus sylvatica - European Beech
» Cepaea vindobonensis (C. Pfeiffer, 1828)
» Cepaea sylvatica (Draparnaud, 1801)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sourcier du monde :: Découverte :: Mediathèque-